16 mai 2006

Episode I

Voilà le premier épisode, j’espère que tout cela vous plaira un minimum. *****************Épisode I: Où une tragique intrigue née d’une grotte se meut dans une glotte en une intrigante tragédie Un cri effroyable fendit l’air, glaçant le sang de tous les habitants du village voisin. Même le soleil, effrayé par l’événement, et bien qu’il ne fût qu’onze heures au clocher de l’église, alla se coucher sur l’horizon pour aller traîner ses volutes ardentes vers de... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 19:33 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

08 mai 2006

Programme des réjouissances et blogasseries à venir, sous couvert de votre bon vouloir

Cher lecteur (je dis Cher, non pas que vous me coûtiez quoi que ce soit, ni même que vous chantiez Strong Enough avec une voix venue du fin-fond de votre oesophage, mais c'était pour introduire), figurez-vous (si vous ne savez pas vous figurer vous pouvez dessiner un chat à la place, mais ça fait moins joli en général) que (c'est un peu énervant les parenthèses à force) (je trouve) je me suis dit qu'il fallait jouer un peu, parce que ce blog ne vous a pas encore fait beaucoup jouer, et comme le disait Jung, il est important de jouer.... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 21:19 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
28 avril 2006

Il y a du soleil sur la France, mais prends quand même ton K-way, on sait jamais

Mon frère n'étant pas du genre à venir me réveiller à pas d'heure pour me dire de revenir en équipe de France ou je ne sais où (c'est tout à son honneur, soit dit en passant), il n'est en aucun cas responsable de mon furtif passage en ces lieux. Non, ce soir il m'est venu une idée, si l'on pensait un peu à nous, si l'on pensait un peu à nous. Donc j'ai pensé à vous et j'ai choisi un florilège d'ouvrages indispensables pour comprendre le monde qui nous entoure. Car non content de nous entourer, le monde se complexifie, nous habillant... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 20:49 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
11 avril 2006

Interruption momentanée des programmes

Pour des raisons que je ne détaillerai pas ici (sachez juste qu'il est vaguement question de concours et de médecine)(après le reste, j'en fais mon affaire), je ne serai en mesure d'écrire sur ce blog pour révolutionner le monde pendant un temps certain, voire un certain temps.  Je vous laisse le soin de méditer sur ces quelques lignes de philosophie:  "Le Papa pingouinLe Papa pingouinLe Papa, Le Papa, Le Papa pingouinAdore sa banquise"  Quelle est la place du père dans cette oeuvre? La pensée... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 13:33 - Commentaires [6] - Permalien [#]
11 mars 2006

C'est trop injuste, like you

Calimero était un poussin plutôt cool, un peu du genre à se plaindre souvent, mais si on était des poussins on ne sait pas si on ne serait pas un peu chougniards aussi. Si on était né en 17 à Leidenstadt aussi d'ailleurs. Toujours est-il qu'il était fort sympathique et de surcroît très connu, mais à la vitesse où vont les choses (y a plus de saison ma pauvre dame), il s'est vite fait remplacer par les Castors Juniors ou Pimprenelle et Nicolas, ces sacrés enfoirés. Seul et abandonné, il auarit pu décider, comme Jordi de participer à la... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 20:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
09 mars 2006

Vous les femmes (sur cinq)

Hier, aux alentours d'il y a 24 heures de ça, approximativement, avait lieu ce qu'on a eu l'idée d'appeler la  "journée de la femme", ce qui laisse grosso modo quand même 364 journées de l’homme, du poulet ou de l’opossum. Sur le principe, à la limite si cela permet à de gros boeufs de ne pas taper leur femme (et tant qu'ils ne leur mettent pas double raclée le lendemain pour rattraper le retard de production) nous trouvons ça bien. Mais au lendemain de cette journée particulière une question existentielle se pose,... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 13:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 mars 2006

Culture et dépendance

En attendant des notes d’une qualité inégalée, d’une intellectualité exacerbée, étant donné qu’il a été démontré que l’auteur n’avait pas vraiment le temps en ce moment, nous vous proposons de regarder la télévision et nous faisons part de nos coups de cœurs télévisuels. Pour ce qui est des émissions à venir de TF1 et M6, nous vous prions de vous reporter à une note ultérieure située plus bas sur cette page, en utilisant la molette située sur votre souris. Mais évidemment, vous l’aviez vu, ne serait-ce que grâce à votre télécommande,... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 13:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 mars 2006

Debout les barbus de la terre (pamphlet en mach 2)

Nous y voilà, en plein dedans, embourbé jusqu’aux genoux, en plein 2006, et le constat est amer: la France va mal, elle perd contre la Slovaquie en Football, elle passe pour une équipe de branques aux Jeux Olympiques (il faut avouer qu’on ne leur avait pas dit que ça se passait en altitude), la grippe aviaire mugit dans nos campagnes, vient jusque dans nos bras égorger nos poulets, nos fils et nos compagnes, le CPE va lui aussi tuer nos enfants, manger nos chats et jouer en équipe de France, les moustiques préparent la nouvelle danse... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 19:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 février 2006

Fait vriller

Ce mois-ci, amis googliens, vous avez été nombreux à m'envoyer vos requêtes qui ont su m' amuser, m'étonner, me révolter parfois. En cette fin de mois, c’est avec une joie non dissimulée que je réponds à certaines de vos interrogations. "Mimi Mathy nue" : Passe-Partout, on t’as déjà dit qu’il fallait être cuisinier, pas chanteur. Maintenant c’est trop tard.                                  ... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 22:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 février 2006

Poème en kit

Je profite du fait que votre sens poétique soit depuis peu mis en exergue par les envolés lyriques de poètes que sont Philippe Candeloro et Nelson Monfort, pour passer au niveau supérieur en matière de poésie. Après avoir compris la poésie, je vous propose maintenant d’en faire vous-même afin de vous entraîner dans la spirale infinie du beau mot, ce à la manière d’une folle soirée de patinage sur France 3. En effet, notre succursale secrète "Neurones badibesques, littérature en gros et maraboutisme" a pu prouver que les mots... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 09:29 - - Commentaires [10] - Permalien [#]