20 juin 2007

error/gouv/alainjuppé/halt.html

Dans notre rubrique "Talents de Demain", nous vous présentons aujourd’hui l’avenir de la scène humoristique française. Alain Juppé semble bien parti pour devenir l’un des plus grands, dans la tranche "comique mort", déjà sur les traces de Boris Eltsine, de Sim ou encore de Jean-Marie Bigard. C’est le dernier sketch de cet humoriste bordelais, retranscrit sur son blog (le blog d’Al1), qui lui a permis de faire connaître son talent, qu'il ne cesse désormais d'étaler avec courage et modestie.... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 17:20 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

30 mars 2007

La vie est une jeannette, qui pue qui pête qui prend son cul pour une trompette*

* toi aussi, fais participer des enfants de cinq à l'élaboration de tes titres, il suffit de se munir d'un enfant de cinq ans "J'attends quelqu'un", la suite de "Vous avez l'heure?", de "Oui, 21h32" et de "Je peux vous offrir un verre?" est un film remarquable, enfin il en a l'air. C'est un film qui se passe de l'autre côté d'une porte. Ce qui est tout à fait novateur dans le cinéma français et qui fait qu'on voit parfois des arbres au milieu des personnages, et parfois non. Le but du... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 20:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
28 février 2007

Ni Dieu ni tourte

Dans la série "la vie est une fête, j'ai amené les crackers belin", apprenons à distinguer parmi nous les objets centristes, car autant vous le dire tout de suite, ce n'est pas facile, et cela nécessite un entraînement. Tout d'abord, il vous faut savoir ce qu'est un centriste: c'est un objet situé politiquement au centre ou un objet qui porte des tongs, mais seulement dans certains cas très rares, donc oublions le port de tongs. Comment distinguer une table centriste? La table centriste, c'est celle de droite ... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 14:05 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
14 février 2007

Les célibataires viennent de Pluton

Aujourd'hui c'est la fête des objets en forme de coeur. Si, je te jure. Alors il faut pas croire que c'est une fête qui est apparue comme ça, un jour que Valentin s'était levé de la main gauche et du rein droit, et qu'il s'est dit "tiens je vais faire des gâteaux en forme de coeur, des coussins en forme de coeur, des post-it en forme de coeur, des bouquets de fleurs en forme de coeur, des raquettes de badminton en forme de coeur et des livres sur comment faire des objets en forme de coeur parce que la vie c'est trop de la... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 12:20 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
11 décembre 2006

Bernard Montiel (ou comment dire peu de choses, en en disant beaucoup)

Avant toute chose je me permets de donner un conseil aux personnes souhaitant fêter dans les jours, mois ou années à venir leurs 20 ans. C'est à dire les gens ayant (encore) un 1 puis un autre nombre dans le chiffre de leur âge (ahaha, la honte). Oui Kévin, ça veut dire que ça te concerne. Si, si recompte bien. Non Kévin on ne dit pas "fuck la société", on dit "excusez-moi mais je ne comprends malheureusement pas bien en quoi tout cela consiste". Mais en réalité ce conseil peut concerner chacun d'entre vous, oui... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 14:34 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
22 novembre 2006

Sciences Porridge

Bon je ne sais pas trop quand a été inventée la politique, sûrement au cénozoïque précambrien, mais enfin si vraiment tu veux savoir tu demandes à ta mère ou à raph, je pense qu'il sait lui. Ta mère par contre je ne sais pas si elle sait, en fait, mais bon demande toujours, au pire elle te dira de demander à ton père. Tu vois, c'est beau la vie. Toujours est-il qu'avant les candidats avaient des atouts qui correspondaient plutôt à des idées, ou à un programme. Mais depuis l'arrivée des sondages, je ne sais pas quand ils ont été... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 12:05 - - Commentaires [29] - Permalien [#]

12 octobre 2006

Un pour tous, et tous purin

Le championnat de curling sur herbe offre chaque week-end le spectacle de joueurs victorieux vantant le mérite du collectif, dédiant avec lyrisme la victoire à l’ensemble de l’équipe, aux remplaçants, au kiné, au préparateur physique, au préparateur mental, au voisin gastroentérologue de l’arrière droit, au chien de l’entraîneur, à l’expert-comptable du frère de Zinedine Zidane, à la femme du boulanger, et à Gégé. Comme en témoigne cette fabuleuse éloge à la gloire du collectif: "Évidemment, j’ai joué une part importante dans... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 15:11 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
29 juillet 2006

Lard moderne

Ceci est une note alternative c eci est une note alternative ce ci est une note alternative cec i est une note alternative ceci est une note alternative ceci e st une note alternative ceci es t une note alternative ceci est une note alternative ceci est u ne note alternative ceci est un e note alternative ceci est une note alternative ceci est une n ote alternative ceci est une no te alternative ceci est une not e alternative ceci est une note ... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 13:54 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
28 avril 2006

Il y a du soleil sur la France, mais prends quand même ton K-way, on sait jamais

Mon frère n'étant pas du genre à venir me réveiller à pas d'heure pour me dire de revenir en équipe de France ou je ne sais où (c'est tout à son honneur, soit dit en passant), il n'est en aucun cas responsable de mon furtif passage en ces lieux. Non, ce soir il m'est venu une idée, si l'on pensait un peu à nous, si l'on pensait un peu à nous. Donc j'ai pensé à vous et j'ai choisi un florilège d'ouvrages indispensables pour comprendre le monde qui nous entoure. Car non content de nous entourer, le monde se complexifie, nous habillant... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 20:49 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
09 mars 2006

Vous les femmes (sur cinq)

Hier, aux alentours d'il y a 24 heures de ça, approximativement, avait lieu ce qu'on a eu l'idée d'appeler la  "journée de la femme", ce qui laisse grosso modo quand même 364 journées de l’homme, du poulet ou de l’opossum. Sur le principe, à la limite si cela permet à de gros boeufs de ne pas taper leur femme (et tant qu'ils ne leur mettent pas double raclée le lendemain pour rattraper le retard de production) nous trouvons ça bien. Mais au lendemain de cette journée particulière une question existentielle se pose,... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 13:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]