07 juin 2007

C'est un trou de verdure où chante Dick Rivers

Comme ça fait longtemps qu'on a pas donné dans la Pléïade, un peu de poésie badibesque avant que seuls les poètes de droite ne soient autorisés. * * La portée fermée, prenez les escaliers Ophélie ! Les jeunes félins que l’on noie Une fois la nuit venue, dans les ruisseaux Toi, attendrie et innocente, qui les vois Agitant naïvement leur incarnat museau. Oh syphilde Vénus ! que la vie est dure. Tendre chaton valétudinaire, ton cœur pur S’ébroue, quand le... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 17:03 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

23 janvier 2007

Les sanglots longs du Vieux Lyon

Bon un dernier pour Bob, histoire qu'il poste plus souvent, mais après on refait des trucs moins skybloguesques. De plus je rappelle à ceux qui n'auraient pas lu ce blog dans son entièreté (Dieu reconnaîtra les siens) qu'il a été inventé ici, il ya quelques temps, le poème en kit, et que c'est une invention assez utile quand il neige dehors et qu'on a rien à faire . *** Les pianos à queue sont morts * "La pluie rangeait nos cartables Et nous mouillions nos cheveux Tu posas sur la table Le... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 16:55 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
22 janvier 2007

L'opossum du peuple

Etant donné qu'on est dans la poésie pré-pubère, autant y rester. Et lorsqu'une infortunée googleuse me demande une poème de skyblog pour faire revenir un homme parti, je ne peux que m'exécuter: **** Pars tard et reviens vite ** "Tu es parti, c’était un jeudi Il pleuvait des cordes, et des pianos Sur Brest Comme on habite à Paris Il faisait doux et beau Vu que c’est plus à l’Est ** Tu as posé ta main sur la sienne Et ton manteau Sur Brest Sur... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 16:32 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
16 janvier 2007

SOS 117

Hier soir à la télé, il y avait "Harry, un ami qui vous veut du bien". C'est l'histoire d'un enfant sorcier qui mange des oeufs, qui voit des gibons volants et qui tue des gens (je résume, hein). A un moment clé du film, celui où le personnage principal, qu'on appelera Michel, puisque c'est son nom,  finit son clafouti à l'agouti et découvre qu'il peut changer l'eau en wallaby, Harry, qui lui veut du bien, récite un poème que Michel avait écrit quand il était en seconde 7, avec Mauricette Poulte. Afin d'augmenter... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 13:16 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
07 novembre 2006

Othello, tel ouistiti

A la demande du jeune Dylan-André, qui se demandait "comment comprendre Shakespeare", je me permets, dans l'objectif suprême de contenter mes lecteurs, de lui offrir l'explication d'une scène d'Othello. ********** Acte IV, scène II Attention il ne faut pas dire "acte ive, scène ii", mais plutôt "acte quatre, scène deux". ** Othello :C’est le nom du personnage prinicipal. Shakespeare a longtemps... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 15:20 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
11 mars 2006

C'est trop injuste, like you

Calimero était un poussin plutôt cool, un peu du genre à se plaindre souvent, mais si on était des poussins on ne sait pas si on ne serait pas un peu chougniards aussi. Si on était né en 17 à Leidenstadt aussi d'ailleurs. Toujours est-il qu'il était fort sympathique et de surcroît très connu, mais à la vitesse où vont les choses (y a plus de saison ma pauvre dame), il s'est vite fait remplacer par les Castors Juniors ou Pimprenelle et Nicolas, ces sacrés enfoirés. Seul et abandonné, il auarit pu décider, comme Jordi de participer à la... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 20:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
14 février 2006

Skyrock et La Pléïade, en ré mineur

Nous inaugurons une nouvelle rubrique qui, espérons-le, ravira nos lecteurs. Le vernissage fut palpitant, avec de très bons apéricubes à la salsepareille, parce qu’en fait c’est un ami à moi, le schtroumpf mexicain qui rajoute un tantinet soit peu de piment et de sombreros puis qui découpe de fines lamelles de.., hum, oui voilà. Il y eut aussi des « biz-biz », des « tchin-tchin », des « ahah » et des « huhu », même un ping-pong et un concert de Didier Barbelivien sur la fin, pour dire qu’on a pas invité n’importe qui. En tous... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 17:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]