Dans notre rubrique "Talents de Demain", nous vous présentons aujourd’hui l’avenir de la scène humoristique française.

jupp_

Alain Juppé semble bien parti pour devenir l’un des plus grands, dans la tranche "comique mort", déjà sur les traces de Boris Eltsine, de Sim ou encore de Jean-Marie Bigard.

C’est le dernier sketch de cet humoriste bordelais, retranscrit sur son blog (le blog d’Al1), qui lui a permis de faire connaître son talent, qu'il ne cesse désormais d'étaler avec courage et modestie. Je me  permets de vous retranscrire les meilleurs moments :

"Le Grenelle de l’environnement est bien parti"

"Avec mes équipes du MEDAD (ministère de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables), nous nous sommes déjà mis au travail"

Revivez bientôt en DVD les bonus avec notamment :

"Les Français savent que je suis capable d’être à la fois maire, député et ministre"

"J’ai toute la confiance des bordelais"

"Je peux vous dire que Nicolas Sarkozy n’était pas saoul lors de sa conférence de presse au G8"

Mais aussi revivez sa campagne de l’intérieur avec des moments de pur bonheur, notamment le making off, où l'on découvre Al1 au quotidien :

"Allez Federer, on est tous avec toi! Je vous le dis: cette année c’est la bonne pour Rodger!"

"Allez Tigane, on est tous avec toi! Tu vas gagner! Ouais je le sens bien ce petit, il a l’âme d’un vainqueur"

"Bon à priori je devrais récupérer la circonscription sans trop de souci"

"Là je le sens bien, Barcelone va être champion d’Espagne!"

Et sans surprise, les critiques sont bien sûr dithyrambiques :

Marianne James

telerama

: Alain, ce que tu viens de  faire est grand. Tu as tout simplement été toi-même, on a retrouvé le vrai Al1, celui qu’on aime tant, celui qui s’était ressourcé au Canada, loin du Alain de la semaine dernière qui en faisait trop. Tu t’es rencontré toi-même. Alors qu’est ce que ça fait ?

Manu Katché telerama: Rien à dire c’est parfait, tu grooves à mort. Ca jazz carrément, c’est du plaisir. Je pense que les gens chez eux ont apprécié.

Dove Attia telerama: C’est nouveau, c’est neuf. Ca fait des années qu'on voit des gens faire de l’écologie, mais là c’est nouveau, une nouvelle façon d’appréhender le souci écologique. J’adore, ça fait du bien aux oreilles. Merci Alain.

André Manoukian telerama: Oscar Wilde a dit un jour "La caricature est l’hommage que la médiocrité paie au génie", et là on est loin de la caricature, on est dans le génie. Tu aurais pu faire une caricature de toi-même, au contraire tu as su te réinventer avec grâce. Là on est dans une sorte d’extase érotico-écolo-mystique, et là…. je me sens un peu comme un goéland en exil de sentiments.

Avec 4 bleus, la presse parle déjà de Vague bleue pour Alain!