23 mai 2007

Epitaphe, le chien

Bon, on aurait pu choisir d’être la France de la fermeture éclaire, du rasoir électrique ou du trombone à coulisse, mais en fait non, on a décidé d’être la France de l’ouverture. Ouais je le sens bien là, ce soir c’est la France de l’ouverture Le meilleur moyen d’être la France de l’ouverture c’est de lire des lettres d’adieu de communistes morts. Ce qui signifie qu’on peut lire des lettres de Robert Hue ou de Marie-Georges Buffet, mais c’est pas très classe comme ouverture me... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 16:49 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

15 mai 2007

Jeu de nain, jeu de vilain

Puisqu'il est dit que les blogueurs doivent jouer un rôle en politique, tels des Loïc Le Meur des bois, ce blog se lance dans la politique. Deux verts, ça va... (encore que, Magnum et Mimi Mathy dans la même série...) Trois verts, bonjour les dégâts... Vu qu'utiliser des jeux de mots éculés ce n'est pas très glorieux, ce blog assume pleinement les responsabilités de cet échec et se retire définitivement de la vie politique. Du coup vu que je suis grillé en politique, je mets des photos de Robert Hue... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 17:15 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
13 mai 2007

Un pull-over ça moule

L’histoire de la surchemise est une histoire tourmentée, jalonnée par de grands noms de la culture française. S’il est fait la preuve  que "Surchemise, sans pantalon" de Rika Zaraï a été un précurseur de l’invention de la surchemise, le rôle de "Où est ma surchemise grise ?", de Sim et Topaloff, bien qu’assez évident pour la plupart des experts, n’a toujours pas pu être mis en avant par ces derniers (cf. sources). C’est donc forte de l’héritage des ces grands noms que la... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 16:45 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
10 mai 2007

Gigi l'Amoros ho

Manuel a l'usage des grandes personnes et des petites personnes à talonnettes: * 2. Savoir dire du mal des autres Dire du mal des autres n’est pas anodin. Dire du mal des autres si c’est bien fait, c’est avant tout s’assurer que lorsque vous aurez le dos tourné les autres veilleront à dire du mal de vous dans les règles de l’art. C’est donc avant tout penser à soi que savoir dire du mal des autres. Tout d’abord il faut signifier avec tact à vos auditeurs que vous comptez dire du... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 22:10 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
09 mai 2007

Le titre, c'est la recherche du titre

Manuel de savoir-vivre à l’usage des grandes personnes et des petites personnes à talonnette : Ce manuel compte bien disputer à Manuel Amoros, le prix du Manuel le plus populaire de France. Quitte à choisir un prénom portugais j’aurais pu, il est vrai, opter pour José ou Gonzalo, mais avouons que Manuel lui va comme un gant (je vous laisse tranquillement réaliser le rapport hilarant qu’il existe entre les mots gants et manuel)  1. Philosopher en société Je ne sais pas si vous avez remarqué... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 10:37 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
05 mai 2007

La troisième tomme

Ces temps-ci, les sondages sur ma vie me placent environ à 18,57% sur l’échelle de Richter, ce qui est pas mal, il faut l’avouer, surtout quand on sait que les sondés sont mon chat, mon ficus et moi-même, et aussi Nelson Monfort mais il a voté Blanc, Michel Blanc. Cependant cela reste assez largement en dessous de la part du nucléaire dans l’éclairage halogène de ton salon, meublé Ikéa, ou de ta cuisine meublée plutôt Schmidt, mais Ikéa aussi, genre au niveau de tes étagères à pain. Enfin ça c’est si tu es quelqu’un d’un peu au... [Lire la suite]
Posté par Badibuh à 20:24 - - Commentaires [9] - Permalien [#]