13 mai 2007

Un pull-over ça moule

L’histoire de la surchemise est une histoire tourmentée, jalonnée par de grands noms de la culture française.

S’il est fait la preuve  que "Surchemise, sans pantalon" de Rika Zaraï a été un précurseur de l’invention de la surchemise, le rôle de "Où est ma surchemise grise ?", de Sim et Topaloff, bien qu’assez évident pour la plupart des experts, n’a toujours pas pu être mis en avant par ces derniers (cf. sources).

C’est donc forte de l’héritage des ces grands noms que la surchemise fait son apparition, dans les années 1990. Inventée un mardi lorsque Gérald Jodassin, ingénieur en microbiotechnologie des systèmes à soupape, a l’idée de porter une chemise par-dessus son T-shirt lors du pot d’adieu de Philippe Hervaivillard, expert comptable dans le domaine de la microbiotechnologie des systèmes à soupape et du monoski, sans se douter qu’il allait révolutionner la mode.

surchemise

Gérald Jodassin guidant le peuple

La vraie surchemise est à carreaux, c’est ainsi. Il faut veiller à rentrer son T-shirt dans son pantalon, qui se doit d’être un jean pour être totalement 90’s.

*

Voici une schématisation simpliste du principe de la surchemise :

surchemise2

"La fille au miroir sur le pont de l'Alma" de Gonzalo Magalivahait, Art Abstrait, Musée paléonthologique de Bussy en Bareuil, Pérou. 

Tout homme ayant vécu dans les années 1990 possède au fin fond de ses placards une, ou plusieurs, surchemise(s) qu’il garde sans trop savoir pourquoi, cela pourrait redevenir à la mode dans les années 2027, ou si jamais Roger Stonaichardenne organise une soirée déguisée sur le thème de la microbiotechnologie des systèmes à soupape et du monoski, un de ces jours, ça peut toujours servir.

L’ennemi principal de l’homme moyen est l’individu sachant porter la surchemise sans avoir l’air ridicule. Ce genre d’individu ne se rencontre que rarement (expérience unique pour ma part)(mais insoutenable et toujours pas digérée, soyez en sûr)(l’homme est un gnou pour l’homme).

Statistiques intéressantes : aucun homme portant la surchemise n’a été élu président de la République. Par contre 77% des hommes portant la surchemise se disent "intéressés par la microbiotechnologie et les systèmes informatiques à soupape, et le monoski? ouais un peu", 22% par le macramé et 1% par la régulation financière de la fabrication de bracelets brésiliens au Timor Oriental.

Preuve que notre société a bien du mal à assumer son histoire, il faut savoir que le mot surchemise, bien que présent dans le dictionnaire, n'est pas accepté au Scrabble. En revanche il est très utile à Pyramide. Lorsqu'il est joué en premier coup il est de bon ton de répondre aptéryx, alors que s'il est joué en deuxième coup après théière il faut jouer albuginée. Joué en deuxième coup après molusque, dire Demis Roussos. Ne se joue que très rarement en troisème coup, jamais en quatrième.

*

*******

Sources:

- Sim et Topaloff, été/automne 1992, Vogue

- La surchemise, vecteur de désavantages sociaux?, Le Monde, 8 Mai 1993

- "Rôle de la surchemise dans le développement microbiotechnologique des systèmes informatiques à soupape et du monoski aussi un peu, mais moins" Paul Hailennességara, Editions du Gnou Moldave, 1995.

- "Etude des conséquences sociologiques et dermatologiques du port de la surchemise chez les 25-48 ans dans la société française entre Avril 1991 et Septembre 1997" SOFRES/IPOS, Juin 2003.

Posté par Badibuh à 16:45 - - Commentaires [10] - Permalien [#]


Commentaires sur Un pull-over ça moule

    aptéryx et péril

    Posté par raph, 13 mai 2007 à 19:04 | | Répondre
  • Merci Badibuh, je croyais que les surchemises étaient des pochettes en carton destinées à contenir des pochettes en papier destinées elles-mêmes à contenir des feuilles de papier et, à la rigueur, des agrafes ou des trombones

    Posté par Chick, 13 mai 2007 à 19:09 | | Répondre
  • (c'est pas facile tous les jours d'être papétophile, tu sais)

    Posté par Chick, 13 mai 2007 à 19:10 | | Répondre
  • Et sinon, le port de la surchemise sur les sous-pull à col roulé qui font des étincelles quand on les enlève, c'est pour quand ? A peu près ... 2012 ? 2028 ?

    Posté par MarcelD, 13 mai 2007 à 20:53 | | Répondre
  • Chick< non, ça c'est la définition du fonctionnaire

    MarcelD< 2053%

    Posté par Badibuh, 13 mai 2007 à 21:17 | | Répondre
  • Aaah merci de m'avoir exaucée

    Posté par Ada, 14 mai 2007 à 13:10 | | Répondre
  • C'est rigolo ça tu écris des articles sur commandes maintenant ou c'était juste une coïncidence spatio-temporelle ou c'est juste Ada qui y a droit ? parce que si on peut passer commande moi j'aimerais bien que tu me fasses le point sur la mode des pantalons de jogging avec une jambe relevée au genou (je suis sûr qu'il y a un message mais je ne sais pas lequel)

    Posté par bob, 14 mai 2007 à 16:33 | | Répondre
  • Ada< c'est toujours avec plaisir que je t'exauce (béarnaise)

    Bob< je vais pas te mentir, c'était surtout pour le plaisir d'exaucer Ada

    Posté par Badibuh, 14 mai 2007 à 19:37 | | Répondre
  • N'empêche...

    ... que dans mes K7 d'archives de Pyramide, le 21 mars 1997, Marie-Ange Nardi tente "surchemise" en 4ème block, dans un gest désespéré. D'ailleurs le candidat répond "fourchette" et il perd lamentablement (la bonne réponse était, bien évidemment, "cannibale").
    Normalement, c'était Laurent Broomhead qui tentait des trucs de gueudin comme ça, mais là, la Marie-Ange a sans doute connu sa première bouffée de chaleur annonciatrice de ménopause à problèmes.

    Posté par NicMo, 18 mai 2007 à 12:03 | | Répondre
  • et le bon vieux survèt. ou plus précisément le jogging(qui se doigt(..) d'être rpnoncé joguingue), n'a-t-il pas incontestablement détroné, écrasé, que dis-je relégué la surchemise au rang de dinosaure du sentier(lumineux les soir d'hiver)???
    Et puis la surchemise avec un marcel côtelé, dans un jean, et des baskets blanches, tu rajoutes un bandana rose et tu a un hybride 90's-80's.

    Posté par kundun, 22 mai 2007 à 20:01 | | Répondre
Nouveau commentaire