07 novembre 2006

Othello, tel ouistiti

A la demande du jeune Dylan-André, qui se demandait "comment comprendre Shakespeare", je me permets, dans l'objectif suprême de contenter mes lecteurs, de lui offrir l'explication d'une scène d'Othello.

**********

Acte IV, scène II

Attention il ne faut pas dire "acte ive, scène ii", mais plutôt "acte quatre, scène deux".

**

Othello :C’est le nom du personnage prinicipal. Shakespeare a longtemps hésité avec Scrabble et Ramy. Il a finalement choisi Othello, en l’honneur de la grande tante au septième degré par alliance de son tourneur-fraiseur, qui était championne moldave d’othello.

Le ciel aurait Voulu m'éprouver par des revers,

Il aurait pu paumer au tennis contre Jean-Georges Leciel, son voisin de parking, 6/3, 4/6, 7/5 en une heure quarante-cinq de jeu, avec 5 coups gagnant sur revers dans le dernier tie-beak, mais en fait non

il aurait fait pleuvoir toutes sortes de maux et d'humiliations sur ma tête nue,

A la place ils voulaient aller au concert gratuit de Rika Zaraï, pour danser sur "Sans chemise, sans pantalon", mais au dernier moment le lait sur le feu a téléphoné pour dire qu’il passait sous un tunnel, du coup non

il m'aurait plongé dans la misère jusqu'aux lèvres, il m'aurait voué à la captivité, moi et mes espoirs suprêmes ;

Du coup ils voulaient regarder PSG/Lorient sur Canal+, espérant secrètement une victoire parisienne, mais après 12 minutes de jeu cela serait devenu un vrai calvaire de regarder le match

eh bien ! j'aurais trouvé quelque part dans mon âme une goutte de résignation.

Heureusement, un défenseur parisien aurait pu effectuer un magnifique tacle sur l’arbitre, c’eut été rigolo et du coup, ils auraient décidé de regarder l’intégralité du match

Mais, hélas !

Mais non

faire de moi le chiffre fixe que l'heure du mépris désigne de son aiguille lentement mobile !

La pendule de l’entrée s’est arrêtée sur midi

Pourtant j'aurais pu supporter cela encore, bien, très bien !

C’est l’heure très précise où elle lui a dit qu’elle allait partir, mais il s’en fout parce qu’il a invité Patience, sa jolie stagiaire slovène en comptabilité au karaoké de fin d’année, puis y a plus d’essence dans la Twingo

Mais le lieu choisi dont j'avais fait le grenier de mon coeur,

C’est le garage. C’est là où il laisse ses tee-shirts favoris de Johnny Hallyday et son poster du concert de Patrick Sebastien à la salle des fêtes de Bondy en 1993… 

et d'où je dois tirer la vie, sous peine de la perdre !

…son pacemaker, et sa sonde à oxygène. 

mais la fontaine d'où ma source doit couler pour ne pas se tarir !

Il a même installé une petite fontaine à eau, ça lui a coûté un bras mais c’est plutôt joli

en être dépossédé, ou ne pouvoir la garder que comme une citerne où des crapauds hideux s'accouplent et pullulent !

Sa femme s’est installée dans la Twingo en attendant de trouver un appartement. Elle invite des amis philosophes rencontrés en boîte de nuit. Du coup il ne peut pas allere boire dans le garage et l’eau s’accumule

Oh ! change de couleur à cette idée, Patience, jeune chérubin aux lèvres roses,

Il écrit un sms à Patience pour lui dire qu’il l’apprécie beaucoup, mais qu’il a quand même un peu de mal avec son pull en laine violet à pois jaunes et que si elle pouvait mettre du rouge à lèvres de temps en temps ça serait pas pour lui déplaire et qu'il faut attendre que sa femme libère la Twingo pour qu'il l'emmène à la foire de la Prothèse auditive et du Gratin Dauphinois

et prends un visage sinistre comme l'enfer !

Fous ta cagoule. Fous ta cagoule.

**

 

Désdémone: J'espère que mon noble maître m'estime vertueuse!

Là sa femme lui demande 20 euros pour aller s'acheter le dernier Marc Lévy.

**

Othello: Oh! Oui, autant qu'à la boucherie ces mouches qui engendrent dans un bourdonnement!

Il dit plutôt non, et rajoute qu'on frise le foutage de gueule.

 

Ô fleur sauvage si adorablement belle et dont le parfum si suave enivre si douloureusement les sens.

Là, il lui fait croire que si elle dit un truc gentil, il le lui offrira lui-même pour la Toussaint.

 

Je voudrais que tu ne sois jamais née!

Puis en fait non. 

Posté par Badibuh à 15:20 - - Commentaires [19] - Permalien [#]


Commentaires sur Othello, tel ouistiti

    On me signale qu'il y a quelque chose de pourri au royaume de Danemark, est-ce que ça a un rapport avec le dernier Marc Lévy?

    (sinon, je voulais te dire: ahahahahahahaha)

    Posté par raph, 07 novembre 2006 à 16:06 | | Répondre
  • -O rage, o desespoir, o vieillesse ennemie,
    Il dit qu'il voulait faire un commentaire 'achement chiadé, mais qu'il a pas pu, parce qu'il n'a plus internet.

    -N'ai je donc tant vecu que pour cette infamie ?
    Et ça le fait meme plutot chier ce probleme...

    Posté par Whiteshoulders, 07 novembre 2006 à 16:08 | | Répondre
  • Tu oublies de citer le passage où une gueuse passe la main sur la carrosserie de la DS 21 d'Othello. Celui-ci, fondu de tuning, déteste qu'on ose toucher à sa caisse, ce qui le fait s'exclamer : "touche pas ma DS, démone !"

    Bon, je pensais faire un commentaire super fendard. Puis en fait non.

    Posté par Tant-Bourrin, 07 novembre 2006 à 21:18 | | Répondre
  • Ah, ça, c'est du grand art ! J'applaudis des mains et des pieds !


    "faire de moi le chiffre fixe que l'heure du mépris désigne de son aiguille lentement mobile !
    La pendule de l’entrée s’est arrêtée sur midi "
    Magnifique, on connaît enfin les vraies références de Cloclo ! (Et celles de Michel Jeune)

    Posté par El Jj, 07 novembre 2006 à 21:41 | | Répondre
  • Au prix où sont les courges

    Je suis pas d'accord mes livres sortent aussi en poche à pas cher, pour que le plus grand nombre peut accéder aussi à la culturité
    Je ne sais qui est ce Shakespeare, mais lui ses livres y sont pas sur les rayons d'Auchan alors c'est qui le plus fort hein , qui c'est qui passera à la Poste pour hériter hein ??

    Posté par marc levy, 07 novembre 2006 à 22:50 | | Répondre
  • Il se demande aussi s'il va pas construire des étagères pour le grenier (hêtre ou ne pas hêtre ?)

    Posté par Chick, 08 novembre 2006 à 11:25 | | Répondre
  • ♫ Dans ma maison sous terre, o ma oué o ma oué ♫
    ça, je l'ai eu dans la tête toute la matinée. Déjà bon hein. Maintenant j'en suis à ♫ Là où tu vas, tu entendras j'en sûr dans d'autres voix qui rassurent...♫ Bientôt peut-être ♫ Ce soir, nous irons danser ♫ Je suppose que c'est encore un coup des marmottes...

    Posté par Ada, 08 novembre 2006 à 17:29 | | Répondre
  • Il serait bon, cher lettré, que tu visitâtes les classes de collège ou de lycée...Avec Marc Lévy, si cela est possible (ainsi, la boucle sera bouclée...enfin, je me comprends).

    Posté par mina, 08 novembre 2006 à 20:16 | | Répondre
  • raph< oui, le rapport est 3/2 de x.

    Withshoulders< Ah merde, c'est pas cool. Il dit que ah merde, c'est pas cool.

    Tant-Bourrin< rappel: sur ce blog tout jeu de mot est bon à prendre, et est considéré comme une oeuvre d'art. Donc bravo.

    El Jj< tu me copieras pour la prochaine fois 100 fois "Claude François est un poète"

    Marclévus< ouais mais Skakespeare il a fait un film avec Léonardo Di Caprio, lui.

    Chik< tout dépend du bouleau qu'on a.

    Ada< même si je pense que les opossums y sont aussi pour quelque chose, effectivement c'est un coup des marmottes.

    Mina< c'est à dire que Shakespeare est libre ce mois-ci mais Marc Lévy a une réunion, donc il pourra pas venir. Mais après je veux bien boucler la boucle.

    Posté par Badibuh, 09 novembre 2006 à 12:10 | | Répondre
  • Badibuh serait-il un (ex ?) prof de français ?

    Posté par lafrenchie, 12 novembre 2006 à 13:26 | | Répondre
  • Non, il ne préfère pas.

    Posté par Badibuh, 12 novembre 2006 à 21:13 | | Répondre
  • Tu es l'homme mystère, une sorte de vengeur masqué...Alors, même si tu n'es pas ancien professeur, ne pourrais tu pas faire quelques chose pour ces glandeurs de profs qui donnent des cours chez acadamia car ils n'ont rien d'autre à faire??? En échange, je monte une action coup de poing contre les bermudas...

    Posté par mina, 13 novembre 2006 à 19:24 | | Répondre
  • L'homme y s'terre ou la femme s'y cache, j'hésite encore.

    Posté par Badibuh, 15 novembre 2006 à 12:16 | | Répondre
  • Ah oui?

    Posté par mina, 15 novembre 2006 à 18:22 | | Répondre
  • Enfin je ne porte jamais de bermudas, c'est là l'essentiel.

    Posté par Badibuh, 16 novembre 2006 à 12:54 | | Répondre
  • Je croyais que tu allais pousser le vice jusqu'à faire raconter à Othello la blague du bhoutanais unijambiste bouffé par des Scrabble moldaves distribués par Julien Lepers. En fait non.

    (D'ailleurs, Grabenwick, non je ne suis pas morte mais en période de transition universitaire aggravée. Et plus si affinités. En fait tu t'en fous, et moi aussi, c'est heureux.)

    Posté par Anteresi, 20 novembre 2006 à 15:44 | | Répondre
  • Le problème c'est qu'on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui. Et il y a des gens que le scrabble touche personnellement. Mais effectivement, elle est très drôle.

    Posté par Badibuh, 22 novembre 2006 à 12:54 | | Répondre
  • Et on peut te l'emprunter ton texte pour un vrai bon cours sur Shakespeare... Dis? On peut?

    Posté par Serendipity, 24 novembre 2006 à 10:12 | | Répondre
  • Oui on peut mais c'est moi qui corrige les copies.

    Posté par Badibuh, 25 novembre 2006 à 12:16 | | Répondre
Nouveau commentaire